Comment traiter la douleur naturellement ?

Mis à jour : oct. 4



Mes réponses de naturopathe contre les douleurs :


Il y a de nombreuses sources de douleurs, je vais vous donner quelques solutions pour vous soulager à la maison. Les enfants étant très sensibles à certaines des substances, je vous recommande de lire cet autre article, avant d'envisager quoique ce soit.

On part également du principe que l'usage des huiles essentielles est déconseillé aux femmes enceintes / allaitante.


Rappel en ce qui concerne l'utilisation des huiles essentielles : il faut appliquer une pause thérapeutique ( à savoir 5 jours / 2 jours de pause ou 3 semaines / 1 semaine de pause ). J'insiste également sur le fait que les huiles essentielles ne sont pas sans risque, et que leur usage doit se faire sur conseils et / ou accompagnement d'un professionnel.


Maux de gorge :

Dés que vous sentez une certaines gêne, des "gratouillis" ou quand ça vous brûle franchement :

  • Gargarismes avec une infusion de reine des prés, elle est astringente, anti-inflammatoire et anti-douleur. Il faudra ensuite traiter le virus ou les bactéries avec de l'huile essentielle de tee trea ( une goutte dans du miel ) ou un spray à la propolis le plus concentré possible.

Maux de tête :

  • Appliquez une goutte d'huile essentielle de menthe poivrée ( anti-inflammatoire, et effet froid soulageant ) sur les tempes loin des yeux, et derrière la nuque, massez de façon circulaire avec le bout des doigts. Ne pas en abuser, comme dans tout, la modération est le mot d'ordre. Déconseillé aux personnes souffrant d'hypertension.

  • Infusion de reine des prés : LA plante anti-inflammatoire et anti-douleur majeure.

Attention, à ne pas prendre si vous êtes allergique à l'aspirine car elle contient de l'acide salicylique comme cette dernière et peut provoquer les même réactions. Elle a aussi une action de fluidifiant sanguin donc contre-indiquée en cas de prise d'anti-coagulants. Interdite aux enfants.

Mais cette molécule agit parmi les autres du totum de la plante, en synergie, et on sait que la somme des actifs est plus puissante qu'un actif isolé, d'où l’intérêt de la phytothérapie.

  • Café fort pour certains.

  • Bain de pieds chaud pour répartir le volume sanguin vers le bas et atténuer l'inflammation du haut.

Coups :

Immédiatement :

  • Froid et compression afin d'éviter l'hématome et l'enflure.

  • Le bisou est aussi très efficace car il fait sécréter des neuromédiateurs anti-douleurs 😘

  • Huile ou gel d'arnica en local + granules homéopathiques d'arnica.

  • Application d'une goutte d'huile essentielle de menthe poivrée .

Par la suite :

Douleurs dentaires :

Ces conseils sont à appliquer en attendant votre RDV chez le dentiste, que vous aurez pris le soin de programmer, bien entendu !

  • Appliquez une goutte pure ou diluée d'huile essentielle de clou de girofle : c'est très fort et pas du goût de tous mais c'est un anesthésiant et anti-douleur majeur, en plus d'être antibactérien et stimulant immunitaire.

Vous connaissez déjà le goût, puisque votre dentiste l'utilise dans les pansements dentaires par exemple. Si le clou de girofle est insupportable : une goutte d'huile essentielle de menthe poivrée peut avoir le même intérêt anti-douleur, sans le désagrément.


Douleurs rhumatismales et tendineuses :

En local :

En interne :

  • Infusion de reine des prés

  • Compléments alimentaires à base d' harpagophytum, premier choix phytothérapeutique pour ce genre de douleurs chroniques.

Contractures et courbatures :

Douleurs de règles :

  • Massez vous le bas ventre avec un mélange d' huile végétale d'arnica, ou autre + huile essentielle d'estragon et lavande vraie. Ne pas utiliser systématiquement et en abondance l'huile essentielle d'estragon, car elle peut être sensibilisante et toxique à forte dose. Tout est question de mesure une fois de plus.

  • Infusion de gattilier et achillée millefeuille : Une cuillère à soupe de chaque dans 500ml d'eau frémissante, laissez infuser à couvert 10mn.

  • Prise d'huile d'Onagre en interne en prévention et traitement de fond sur plusieurs mois.

Brûlures gastriques et ulcères :

  • Reine des prés, oui oui, encore ! Astringente, anti-inflammatoire, elle régule le reflux et l'ulcération des tissus, assèche et répare. 

Comme déjà dit, elle est contre-indiquée en cas d'allergie à l'aspirine et prise d'anti-coagulants, interdite aux enfants.

  • Eau d'argile ou bicarbonate en cas de crise aiguë.

Piqûres d'insectes :

Immédiatement : appliquez du vinaigre sur la piqûre. Puis appliquez une goutte d'huile essentielle pure de lavande aspic et d'eucalyptus citronné. Vous verrez, c'est radical.

Si vous avez du plantain sous la main, il y en a partout, faites en de la purée entre vos doigts et appliquez sur la piqûre.


Brûlures :

Passez immédiatement la partie brûlée sous l'eau jusqu'à atténuation de la douleur, et rien d'autre en attendant de consulter !!


Pour finir, je rappelle les règles de base :

➡️On fait confiance aux thérapeutes adaptés pour les divers maux : naturopathe, médecin et spécialistes, ostéopathe, psychothérapeute, et autres...


Mes conseils n’ont pas de valeur médicale et ne doivent pas se substituer à un traitement ou aux conseils d’un médecin, et doivent de préférence être envisagés sur les recommandations personnalisées d’un naturopathe. Ils n'engagent en rien ma responsabilité.


"Prenez soin de vous, vous avez toutes les cartes en main"


#douleur #phytotherapie #aromatherapie #plantes #HE #huileessentielle

0650661606

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône
certifie1.png

©2020 par Mège Valérie

Siret : 418 945 929 00051

Mentions légales

Politique de confidentialité