Le zéro-déchet

"Chaque geste compte", c'est ma phrase préférée!

Tendre vers le zéro déchet est à la portée de tous, suivez moi.


Il y a un constat bien triste: nous produisons 390 kg de déchets par an et par habitant. Si on ajoute les déchets et objets déposés en déchetteries nous arrivons à 590 kg.

Ainsi, entre 1960 et 2009 le volume de consommation en France et par personne a été multiplié par 3. Sur la même période, la production de déchets a augmenté de 82%. Si on regarde plus en détail notre poubelle, elle se compose 1/3 de biodéchets et 1/2 d’emballagesCe sont les déchets visibles, mais où partent-ils ? 

30% en incinérateur : 128 incinérateurs en France 35% en décharge : 250 décharges en France

Ces activités génèrent des polluants organiques (dioxines) et des métaux lourds qui sont nocifs pour l’homme et pour l’ensemble de l’écosystème. De plus, cela coûte cher… 14 milliards d’euros de dépense par an en France pour la gestion de nos déchets. 

Pour le reste, 20% sont recyclés et 15% sont compostés.


Après avoir pris connaissance de cela, il est impossible de faire comme si nous ne savions pas, et comme si de rien était....

Mais que pouvons nous faire? A notre échelle? A celle de notre famille? En tant que citoyen?

Et bien plein de petites choses, qui misent bout à bout, permettent de vraiment faire la différence.


Il suffit de consommer autrement, sans forcément vivre comme un vieux bourru, dans une grotte! Oui oui je l'ai entendu plus d'une fois......


J'ajouterai qu'il y a un principe simple à comprendre: le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas – si je ne veux pas de déchet dans ma poubelle, je ne l’achète/accepte pas !


Donc, commencez par refuser les emballages inutiles, tels que les sacs des commerçants (que nous oublions systématiquement dans la voiture, et que l'on rachète, avouons-le...), c'est également valable à la pharmacie.

Il en va de même pour le sachet, qui enveloppe notre baguette. Ayez un sac à pain, tout bêtement.

De plus en plus, nous avons l'opportunité d'acheter en vrac, alors équipez-vous de pots en verre (a récupérer chez Mamie, en brocante, ou plus simple, quand on a consommé un produit conditionné en bocal), vous pouvez utiliser des sacs en tissus (lavable, donc réutilisable!), des Tup-tup, pour ne pas citer la marque (même si je vous invite à évincer de votre quotidien un maximum de plastique...). Soyez créatif !

Vous constaterez que c'est une habitude très simple à prendre, une fois que l'on a dépassé l'apriori, et la crainte de passer pour un(e) hurluberlue.


Réduire notre consommation en vous posant la question "ai-je vraiment besoin de ce produit ? " Aujourd’hui, les promotions, les publicités et les packagings nous poussent à l’achat mais est-ce que j’ai besoin d’un 15ème tee-shirt ?

Dès qu’un produit est obsolète, la société de consommation et nos habitudes matérialistes, nous pousse à jeter et racheter. Il faut avant tout essayer de réparer et prolonger la durée de vie de nos produits. Il est aussi possible d’acheter et vendre d’occasion mais également louer des biens et mutualiser. L'économie collaborative est suffisamment développée actuellement pour l'utiliser à séant.

Si vous êtes dans l'obligation de jeter, pourquoi ne pas essayer de recycler en détournant l'objet?! Plein d'idées fleurissent sur le net pour transformer, c'est un exemple, votre machine à laver, en pondoir confortable pour jolie cocotte. Bon je vous l'accorde, beaucoup de paramètres rentrent en ligne de compte pour un tel projet.....

Sinon, reste la déchetterie, le recyclage est une bonne démarche mais pas une fin en soi, ceci n’est pas une solution à long terme car consomme des ressources (énergie, eau, matières premières).


Si vous avez un jardin, ou un espace pour mettre un composteur, composter ! Un tiers de notre poubelle s’élimine grâce au compostage. Il y a des solutions pour chacun : que ce soit un composteur individuel, partagé ou bien un lombricomposteur.

Nous devons consommer des biens durables, labellisés, réparable, recyclable.


Faites vous confiance, et soyez créatifs. Vous pouvez fabriquer des tawashis, pour remplacer les éponges.

Vous pouvez fabriquer votre pain, vos cosmétiques, vos produits ménagers. Vous pouvez utiliser des billes de céramique, ou un morceau de charbon, pour filtrer et purifier votre eau de consommation , plutôt que d'acheter des bouteilles plastiques.


Dans la salle de bain aussi, il est possible de changer la donne, en utilisant du savon et/ou un shampoing solide. Chaque année, il se vend 186 millions de flacons de gel douche rien qu’en France. L’ADEME estime qu’en incluant les shampoings et bains douches, ils génèrent 16 000 tonnes d’emballages par an, seuls 40% seront recyclés. Sachez aussi que vous agirez pour votre santé: Perturbateurs endocriniens, allergènes, mutagènes, cancérogènes, les gels douches contiennent des produits dangereux pour la santé, on y trouve par exemple des polymères d’origine pétrolière, utilisés comme agents épaississants. L’association de consommateurs "UFC Que Choisir" met à disposition des fiches détaillées des molécules toxiques à éviter.

Ces substances, nocives pour la santé, le sont également pour l’environnement,  puisque ces produits dit « rincés » finissent dans les eaux usées et ne seront pas traités en station d’épuration. Et l'argument choc est des économies pour le porte-monnaie

Les savons de Marseille et savons d’Alep véritables sont les plus économiques, ils peuvent durer jusqu’à 3 mois. Leur composition est 100% naturelle et sans parfum. Si toutefois vous aimez les douches parfumées, vous pouvez opter pour les savons ayurvédiques ou les savons saponifiés à froid. Ils sont fabriqués à base d’huiles et de beurres végétaux et parfumés aux fragrances (attention aux huiles essentielles).

Et pourquoi pas les fabriquer vous-même? Des sites spécialisés proposent tous les ingrédients et le matériel nécessaire pour fabriquer vos propres savons. Je les fabrique moi-même, tout comme les shampoings solides et l'enseigne lors d'ateliers.


Plein de choses sont envisageable ! Chacun peut agir à son échelle, à sa vitesse, et tout cela dans la bienveillance et non la compétition.


Adopter une démarche zéro déchet c'est protéger l’environnement, dépenser moins, prendre soin de soi et créer du lien social.


"Prenez soin de vous, vous avez toutes les cartes en main "


#zerodechet #planetepropre #diy #faitmaison

11 vues

0650661606

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône
certifie1.png

©2020 par Mège Valérie

Siret : 418 945 929 00051

Mentions légales

Politique de confidentialité