top of page

Les cervicales douloureuses

Douleurs cervicales, cervicalgies, cervicarthrose. Les douleurs cervicales aiguës ou chroniques sont particulièrement pénibles et handicapantes. Alors quoi et comment faire pour les soulager ?




Elles sont de plus en plus fréquentes et liées à de nombreuses causes qui se surajoutent et entretiennent le mal.

Les douleurs sont le plus souvent d'origine mécanique, dues à des contractures musculaires d'origines diverses, des tiraillements ligamentaires, ou une détérioration des cartilages et des disques vertébraux. Ces troubles fonctionnels sont caractérisées par une perte de mobilité, une raideur, voire une déformation des articulations cervicales.


Mais quoi faire ?! Car comme je le dis souvent, avoir mal n'est pas normal !


Allez je vous décortique tout cela


Qu'est-ce qu'une cervicalgie ?

C'est une douleur de la région cervicale, pouvant se situer de la charnière occipitale aux épaules.


Quelques causes :

  • stress engendrant des contractures musculaires,

  • coup de froid, courants d'air, ces deux facteurs bloquant la circulation capillaire locale entraînent une contracture musculaire,

  • mauvaises positions de travail engendrant de la même manière à la fois des tensions musculaires et un surmenage articulaire,

  • mauvaise position de couchage (plat ventre avec cou en torsion),

  • les suites d'accident en tous genres, cause parfois très lointaine, (plusieurs années, voire plusieurs dizaines d'années), nécessitant des soins au long cours et espacés...

  • pensez aux chocs à distance comme la chute sur le coccyx ou le bassin cause fréquente de douleurs cervicales secondaires (lien coccyx occiput par la dure-mère).

  • La cervicalgie aiguë (torticolis) due à un simple coup de froid ou un courant d'air peut disparaître spontanément en une semaine ou perdurer en provoquant une limitation de la mobilité globale du cou, créer des irritations nerveuses (névralgies brachiales) et irriter les articulations (douleurs arthrosiques).


Les douleurs cervicales s'accompagnent souvent de troubles locaux ou généraux dus à la richesse de la région en connections nerveuses : fatigue, vertiges, palpitations et autres troubles fonctionnels cardiaques, troubles du sommeil, sudation exagérée, céphalées (maux de tête), douleurs des épaules et des bras (névralgies cervico-brachiales).


Le quotidien pour soulager douleurs cervicales



En pratique manuelle :

Après un bilan soigneux et complet (anamnèse), le praticien ostéopathe ou ostéothérapeute, en ventouses traditionnelles et posturologue procède aux tests de mobilité afin d'orienter le traitement.

Attention : les séances ne doivent pas être trop rapprochées afin de laisser au corps le temps de se rééquilibrer. La vitesse et la précipitation sont à éviter. Les consultations doivent être espacées de 10 jours (douleurs aiguës) à un mois (douleurs chroniques). Il y aura un programme à appliquer à la maison et au travail ainsi que des précautions à prendre (porter un collier cervical, ou une serviette enroulée autour du cou pour dormir, oreiller spécial, se masser avec des huiles essentielles choisies en fonction des causes (antalgiques, antispasmodiques, relaxantes, anti-inflammatoires).



L'alimentation, le nerf de la guerre !

Le régime alimentaire devra éviter les aliments acidifiants (viandes, poissons, excès de céréales) et favorisera les aliments alcalinisants(légumes, fruits non acides, protéines végétales).

Il faut donc mettre en place une alimentation adaptée, et pour cela n'hésitez pas à vous faire aider et accompagner par un(e) naturopathe.


Enfin il est indispensable d'apprendre à vous détendre, à respirer à maintenir les épaules abaissées quand vous êtes assis(se) surtout si vous travaillez au bureau.


Remèdes naturels et phytothérapie en cas de cervicalgie


1. L’argile verte

L’argile verte semble être le remède le plus efficace contre les maux de cou.


La recette : Versez de l’argile sèche dans un bol, diluez-la dans de l’eau. Laissez reposer ce mélange au moins une heure en la protégeant par un linge. Avec une spatule en bois, placez une petite quantité d’argile verte soit dans un linge en fibres naturelles, soit dans une feuille de choux (préalablement cuite), sur une épaisseur d’environ 1 à 2 cm.


Appliquez ce cataplasme d’argile pendant 2 heures sur la zone douloureuse.


2. Le lierre (ou le sureau)

Afin de soulager la cervicalgie, appliquez sur votre cou des compresses imprégnées d’une décoction chaude de lierre ou du sureau.


La recette : Dans une casserole remplie d’eau, versez une cuillère à soupe de lierre ou du sureau. Portez le tout à ébullition et laissez bouillir pendant 5 minutes. Laissez refroidir. Filtrez puis trempez une compresse dans la décoction et appliquez sur vos cervicales.


3. Le cassis

Le cassis permet de réduire les raideurs du cou. Pour cela, concoctez une tisane à base de cassis bio. Cette plante possède des propriétés anti-inflammatoires reconnues.


La recette : Dans une tasse à thé, versez de l’eau bouillante sur quelques feuilles séchées de cassis (qu’on choisira de préférence biologique). Laissez infuser 15 minutes, puis buvez.


Mais vous pouvez également prendre du bourgeon de cassis (en gemmothérapie), efficacité assurée !


4. Les sels de bain

On sait que l’eau chaude permet de détendre les muscles. Pour accentuer ce phénomène, ajoutez dans l’eau de votre bain, quelques grains de sel d’Epsom ou un peu de sulfate de magnésium. Ces remèdes 100% naturels se révèlent efficaces pour soulager les crampes ou les douleurs musculaires et articulaires.


5. Le cataplasme de gingembre.

Il faut hacher 2cs de gingembre et faire macérer dans 500ml eau bouillante, pendant 20mn. Ensuite faites tremper une compresse et appliquer pendant 5 min, 3 à 4 fois par jour.


6. Les massages

Plusieurs plantes peuvent aider à réduire vos douleurs aux cervicales :

  • L’arnica

  • La consoude

  • L’huile essentielle de romarin ou gaulthérie

  • L’huile camphrée


7. Le chaud

La chaleur (comme l’eau du bain) soulage la cervicalgie. Vous pouvez aussi utiliser un sèche-cheveux dirigé sur votre cou pour le soulager, ou bien enrouler votre cou dans une serviette chaude ou, encore, appliquer une bouillotte sur les zones douloureuses.


8. Le froid

Le froid aussi peut être enfin un remède efficace : 3 à 4 fois par jour pendant 10 à 12 minutes appliquez un sachet de glaçons sur la région douloureuse.


Décodage biologique, émotionnel, symbolique de la cervicalgie


Elles sont au nombre de 7 et sont situées tout en haut de la colonne vertébrale. Cette région fait le lien entre notre tête et le reste du corps, elle représente notre capacité à appréhender plusieurs aspects d’une même situation, ainsi que la communication et l’ouverture face à la vie.


Les douleurs aux vertèbres cervicales C1 - C2 - C3 sont en lien avec la valeur intellectuelle que l’on s’accorde. Une personne souffrant de douleurs à cet endroit peut se trouver nulle ou encore se juger moins intelligente que les autres. Ceci peut l’amener à avoir peur de se tromper ou peur de l’inconnu et ainsi l’empêcher de se lancer dans des actions ou entreprises qui pourraient lui être favorables.


Les douleurs aux vertèbres cervicales C4 - C5 - C6 concernent l’incapacité d’exprimer ses sentiments, ses ressentis, ce qui peut générer de la colère et de la culpabilité. Mais aussi lorsque l’on porte la souffrance des autres ou que l’on cherche à les aider absolument.


En C7 les douleurs sont plus facilement en lien avec la peur de ne pas y arriver, de ne pas s’en sortir.


Les douleurs lors de l’inclinaison de la tête parlent de honte ou d’humiliation relatives à un échec ou une situation vécue et considérée comme telle.


Les douleurs à la rotation de la tête ou encore le torticolis expriment de la difficulté à regarder une situation en face pour ce qu’elle est, car cela pourrait demander une remise en question.


Si les douleurs partent de la nuque pour se faire sentir jusque dans le bras, il est possible que cela soit en lien avec le fait de ne pas se sentir à la hauteur des tâches ou responsabilités qui nous sont confiées.


L’arthrose qui atteint les vertèbres cervicales fait suite à une dévalorisation intellectuelle installée depuis longtemps. La personne peut par exemple, se sentir inférieure intellectuellement par rapport à un proche ou encore vivre dans le regret de ne pas avoir eu l’occasion de faire des études.


" Prenez soin de vous, vous avez toutes les cartes en main"


Posts récents

Voir tout

Komentar


bottom of page