Rituel démaquillage

Mis à jour : mars 19

Que ce soit pour se démaquiller ou pour nettoyer sa peau, nous sommes toujours à la recherche du rituel parfait, facile, econo-ecologique.

Voici le mien!


Avant toutes choses, il faut savoir que les huiles, parfaites pour un rituel démaquillage, sont pour la plupart comédogènes.


Tour d'horizon :

Une huile comédogène est une huile qui a tendance à obstruer les pores de la peau et ainsi tendance à favoriser l’apparition des comédons. Il s’agit de points noirs qui peuvent se transformer en boutons d’acné, voire en micro-kystes.

Une huile est d’autant plus comédogène qu’elle est épaisse, peu pénétrante et qu’elle est oxydée.

Il existe différents niveaux de comédogénicité qui sont liés à au moins deux facteurs :

  • la composition et la rapidité de pénétration de l’huile. Plus une huile est riche en acide oléique, plus elle pénètre difficilement et plus elle obstruera les pores de la peau.

  • la sensibilité de l’huile à l’oxydation. Une huile facilement oxydable (sensible à la lumière, l’air et la chaleur) est rapidement rance (odeur de vinaigre) et comédogène, quelque soit son indice de comédogénicité.

Les 5 niveaux de comédogénicité sont les suivants :

  • Indice 0 : il s’agit d’huiles qui ne sont pas du tout comédogène telles que : Argan, Avocat, Babassu, Baobab, Beurre de karité et de mangue, Camélia, Cameline, Chanvre, Figue de barbarie, Jojoba, Noisette, Son de Riz, Tournesol

  • Indice 1 : elles sont très peu comédogènes : Argousier, Calendula, Carthame, Eglantier, Grenade, Goyave, Inca Inci, Marula, Neem, Nigelle, Pépins de fraise et de framboise, Ricin, Sésame…

  • Indice 2 : elles sont peu comédogènes : Abricot, Amande douce, Argousier, Carthame*, Calophylle, Chaulmogra, Kukui, Maracuja, Macadamia, Nigelle, Olive, Onagre*, Tamanu, Soja…

  • Indices 3 et 4 : elle sont comédogènes : Beurre de cacao, Bourrache, Chia, Carotte, Coco, Coton, Lin, Maïs, Noyau de Pêche, Palme, Rose Musquée, Cacao…

  • Indice 5 : elles sont très comédogènes : Germe de Blé

Cela ne signifie pas que vous devez arrêter d’utiliser vos huiles (ou vos crèmes) dont l’indice est supérieur à 3. Chaque peau est unique et réagit différemment à un ingrédient. Dès lors que vous avez la peau grasse et à tendance acnéique, effectivement il faudra éviter les huiles ayant un indice supérieur à 3.

Pour les autres types de peau, c’est l’utilisation répétée de ces huiles +/- comédogènes tous les jours qui peut à terme engendrer des points noirs. Si vous faites bien un gommage par semaine, vous ne devriez avoir aucun souci de comédons.


Voici mon rituel!


Je me maquille très peu, mais malgré cela le nettoyage est très important.

J'utilise un rond de coton lavable, vous pouvez lire mon article sur l'importance de ne plus utiliser les cotons jetables.


Et mes 2 ingrédients sont du gel d'aloé véra et de l'huile d'abricot. C'EST TOUT!

Oui oui, le mieux est l'ennemi du bien. Allez à l'essentiel, minimiser les ingrédients, essayer de rester simple mais de qualité.


Je tamponne mon coton avec l'huile d'abricot, j'ajoute par dessus une pression de gel d'aloé vera et je l'applique. Je frotte doucement, surtout sur les yeux.

Si la sensation de gras vous déplaît, ajouter un peu d'aloé.

Inutile de rincer.


Ce qui est super avec ce nettoyage c'est qu'il est tout en douceur, efficace mais également hydratant grâce à l'aloé véra et nourrissant avec l'huile d'abricot. Un tout-en-un.


Alors? Prêtes pour les économies?


"Prenez soin de vous, vous avez touts les cartes en main "


#rituelbeaute #economie #aloevera #abricot #demaquillage


0650661606

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône
certifie1.png

©2020 par Mège Valérie

Siret : 418 945 929 00051

Mentions légales

Politique de confidentialité