Vivre sans la vésicule biliaire



Vous avez subi une ablation de la vésicule biliaire ou vous devez vous la faire enlever bientôt ? Lorsque cette situation se présente, il est fréquent d’avoir des doutes sur l'alimentation et l'hygiène de vie à suivre par la suite.


La vésicule biliaire, mais à quoi sert elle ?


gif

Une des fonctions du foie est la sécrétion de la bile qui sert à transporter les toxines. La bile aide à la digestion des gras, elle possède une fonction antitoxique et stimule le péristaltisme (aide la constipation chronique).

La vésicule biliaire est le réservoir de la bile. La bile s'accumule dans la vésicule et s'y concentre afin d'être versée en doses mesurées dans l'intestin pour aider à la digestion des graisses. La concentration de la bile peut-être excessive et former des pierres (appelés également calculs) 80% sont constituées de cholestérol et 20% sont constituées de calcium.


L’écoulement de la bile se fait mal lorsque:

  • Le foie travaille au ralenti

  • La bile est trop épaisse ou chargée de déchets

  • La vésicule biliaire a perdu sa tonicité

Lorsque les aliments arrivent dans le duodénum (partie de l’intestin), la vidange de la vésicule se fait par contraction de la vésicule et l’ouverture d’un sphincter ( d’Oddi). Il s’agit d’un processus actif, qui ne peut se réaliser que si la vésicule est tonique. Si la bile stagne trop longtemps dans la vésicule, elle s’épaissit puis les déchets commencent à s’agglomérer pour former des petits calculs qui augmenteront peu à peu de volume. Avec le temps, sous leur poids, la vésicule perd de sa tonicité. L’écoulement de la bile sera fortement perturbé. Des calculs pourraient quitter la vésicule et se coincer dans les canaux, créant des crises très douloureuses. Suite à plusieurs crises, le médecin va conseiller l’ablation de la vésicule biliaire.

Une surcharge toxique rend le foie paresseux, les toxines s’accumulent et provoquent de l’inflammation. Les toxines finissent par recirculer et sont en fin de compte stockées dans les tissus adipeux et une prise de poids s’ensuit. La lente libération de ces toxines dans le circuit sanguin constitue l’un des principaux facteurs de développement d’une affection chronique.


La vésicule biliaire et la naturopathie


La médecine moderne n'a d'autre traitement que l'opération qui consiste en l'ablation complète de la vésicule biliaire. Selon de nombreux naturopathes dont je fais partie, près de 85% de ces ablations, ne seraient pas nécessaires, des soins alternatifs pouvant éliminer naturellement les calculs.

Cependant dans 15% des cas, les calculs sont de taille trop importante pour pouvoir être éliminés naturellement, et l'opération est la seule option raisonnable. Il est donc important de s'assurer de leur taille, avant de décider d'entreprendre une prise en charge naturelle ou de subir une opération. Cela se fait au moyen d'une échographie.


Les calculs présents dans la vésicule biliaire peuvent être aussi fins que le sable et aussi gros qu'une balle de golf !

Nombreuses sont les personnes ignorant souffrir de calculs biliaires.


Les symptômes :


Dans la plupart des cas le ou les symptômes se manifestent sous forme de douleur sous les côtes, du côté droit, dans la zone du foie. cette douleur peut irradier jusqu'au dessus de l'épaule et atteindre le milieu du dos, dans la région du rein droit. On peut également ressentir une douleur qui semble transpercer l'abdomen. Il peut y avoir aussi de fortes nausées ou des vomissements, une sensation de frissons, un teint jaunâtre ou le blanc des yeux jaunes.

Mais aussi :

  • Troubles digestifs en général;

  • Intolérance alimentaire, surtout envers le gras;

  • Migraines après le repas;

  • Bouche pâteuse, langue blanche;

  • Gonflement du ventre, accumulation de gaz après les repas;

  • Poche sous les yeux; (les yeux sont le reflet du foie);

  • Constipation ou selles dures ou difficiles à évacuer;

  • Mauvaise haleine;

  • Baisse de la vue (le foie transforme la vitamine A);

  • Insomnie: difficulté à dormir, réveil souvent entre 23h et 1h;

En cas de présence d'un ou de plusieurs de ces symptômes, il faut consulter.


Prévention des calculs et naturopathie :


Les femmes sont particulièrement atteintes de cette affection, surtout lorsqu'il y a un excès de poids, ou lors d'une perte de poids trop rapide. L'alimentation joue évidemment un rôle préventif très important.

Éviter les graisses saturées et s'assurer d'un bon contrôle du cholestérol qui constitue la matière première de 80% des calculs de la vésicule.

  • Graines de lin moulues : 2. cc de graines de lin moulues par jour. Par leur richesse en acide linolénique, les graines de lin favorisent la fluidité des gras circulant dans le système hépatique. Elles aideront à prévenir les calculs biliaires et même les dissoudre.

  • La lécithine : Dans le foie, la lécithine permet de mieux métaboliser les matières grasses. Elle contribue notamment à limiter les risques de dégénérescence du foie en permettant la mobilisation des dépôts de gras qui se trouvent dans cet organe. La lécithine contribue à liquéfier le cholestérol présent dans la vésicule biliaire. La lécithine peut-être achetée en granules dans les magasins d'aliments naturels. Elle peut alors être consommée avec des céréales ou tout autre aliment. Mais on la trouve aussi dans l'alimentation ! : > Viande : foie de bœuf, foie de volaille > Oléagineux : noix, noisette, cacahuète > Soja : Fève de soja, tofu > Œufs : jaune

  • Mangez des noix : Une étude de Harvard a démontré que les personnes consommant 150g de noix par jour, présentent un risque de 25% inférieur de souffrir de calculs biliaires. Ce serait la richesse des noix en acides gras essentiels qui favoriseraient le contrôle du taux de cholestérol dans le sang.

  • La vitamine C : Les femmes présentant un haut niveau de vitamine C dans le sang présentent un risque de 50% moins élevé de souffrir de calculs biliaires, selon de récentes recherches. La dose gagnante serait de 2000 mg par jour.

  • Consommer suffisamment de fibres : On connaît la propriété des fibres à réduire le taux de cholestérol dans l'organisme. Comme celui-ci est responsable de 80% des calculs formés, une consommation élevée en fibres contribue à prévenir leur risque de formation.

  • Le chardon Marie : Cette plante stimule la fonction hépatique et contribue également à réduire le taux de cholestérol.

Éliminer naturellement les calculs biliaires :


En tant que naturopathe je recommande généralement l'huile d'olive et le jus de citron pour éliminer naturellement les calculs biliaires. Il y a plusieurs techniques, selon le même principe. Voici une de ces techniques :

" Une heure avant le coucher, mélanger ¼ de tasse d'huile d'olive avec ¼ de tasse de jus de citron. Boire le mélange. Ensuite boire une tasse de tisane de cascara sagrada.

Étendez-vous en vous plaçant sur votre côté droit, pour une durée de 30 minutes. Le matin, vérifiez si vos selles contiennent de petits calculs de couleur verdâtre. Si c'est le cas, vous en avez éliminé. Vous pouvez répéter l'opération durant 2 ou 3 jours. Suivre une diète riche en légumes, et boire des jus verts (boissons riches en chlorophylle, jus d'orge vert, etc).

Précautions : Avant de procéder à ce traitement, assurez-vous par un diagnostic médical que vous ne souffrez pas de la présence de calculs de trop grande taille. Idéalement ce traitement naturel devrait être pratiqué sous la supervision d'un praticien de santé formé aux méthodes naturelles comme je le suis.


Ablation de la vésicule et alimentation/hygiène de vie :


Conseils alimentaires en naturopathie :

Il est très probable que votre médecin vous donne une liste de recommandations, pour autant, je vais vous donner plus d'indices sur ce que vous devriez manger après ablation de la vésicule biliaire.


Les aliments autorisés après une cholécystectomie


Légumes cuits

Manger des légumes est important à tout moment. Lorsque vous n’avez pas de vésicule, il faut maintenir votre intestin propre. En ce sens, les légumes cuits sont plus faciles à traiter et aideront à réduire l’acidité causée par la bile. Le risque avec les légumes crus est qu’ils sont plus complexes à digérer pour votre estomac. En effet, bien qu’ils fournissent la même quantité de fibres, il est préférable de ne pas compliquer le fonctionnement de vos intestins. Voici les aliments recommandés :

  • Poivrons

  • Légumes à feuilles vertes

  • Brocoli

  • Chou

  • Carottes

  • Chou-fleur

Les aliments riches en fibres solubles

La consommation de fibres solubles réduit l’impact négatif des acides dans l’estomac, selon une étude publiée en 2019. Ce nutriment aide à éliminer la bile avec plus d’efficacité et de rapidité. Les meilleurs exemples sont :

  • Pomme

  • Haricots

  • Choux de Bruxelles

  • Carottes

  • Myrtilles

  • Banane

  • Lentilles

Protéines maigres

Il existe une croyance selon laquelle il faut éviter les viandes lorsque nous n’avons plus de vésicule biliaire. Mais ceci est à moitié faux. Il faut bien évidemment éviter les viandes qui contiennent de la graisse, naturelle ou frite.

Vous pouvez tout de même consommer des protéines maigres de temps en temps. Voici celles que je recommande : jambon de dinde, tranches de veau maigres, poulet et dinde, poisson et œufs.

En fait, la consommation de ce type d’aliment est recommandée. L’apport en protéines aide à maintenir la masse musculaire et la composition corporelle, selon un article publié dans la revue Nutrition Reviews.


Graisses saines

Le régime atlantique se caractérise par sa teneur en aliments qui fournissent des oméga 3, des antioxydants, des vitamines et des minéraux.

Même si votre corps subira une diminution de sa capacité à traiter les graisses après l’ablation de la vésicule biliaire, celles-ci sont nécessaires. Cependant, les graisses dont vous avez besoin sont saines et de bonne qualité. Un exemple est les acides gras oméga 3 :

  • Olives

  • Graines de lin et de chia.

  • Poisson (comme les sardines et le saumon).

  • Amandes, noix et autres fruits secs.

Aliments à éviter après l’ablation de la vésicule biliaire

  • Aliments frits : ces aliments sont les premiers que vous devriez éliminer de votre vie quotidienne, surtout si vous n’avez pas de vésicule. Les aliments frits contiennent en effet des graisses qui sont complexes à digérer, en plus d’affecter votre santé cardiovasculaire.

  • Aliments trop gras : bien que vous deviez consommer certaines graisses, il ne faut pas les consommer en excès. Celles-ci peuvent être naturelles mais causeront des problèmes de reflux acide. Quelques exemples sont le bacon, les fromages très gras, les coupes grasses de bœuf et de peau de porc et de poulet.

  • Les huiles végétales : bien que certaines huiles végétales apportent des omégas 3 et 6, l’idéal est de les éviter car leur cuisson les rend plus lourdes pour l’estomac. Il est donc important d’éviter les aliments qui en contiennent, comme la mayonnaise ou les sauces.

  • Aliments préparés : les produits prêts-à-manger qu’on trouve dans les supermarchés peuvent sembler être une solution simple. Cependant, ils fournissent des sucres, des farines raffinées et des graisses malsaines qui vous feront sentir mal rapidement. Il s’agit ainsi des biscuits, pain, soupes instantanées, frites, etc.

Décodage biologique de la vésicule biliaire


La symbolique des calculs biliaires


La formation de calculs biliaires est souvent observée chez des personnes qui sont confrontées à des obstacles qui les amènent à lutter, à devoir se défendre ou à défendre ce qui est important pour elles.

Ce peut aussi être lié à un sentiment d'invasion de son territoire, à de l'inquiétude face une situation ou encore à de la colère ou de la rancune provoquée par un sentiment d'injustice. Ces personnes ont tendance à refouler leurs émotions au cœur de la situation, elles peuvent éprouver des sentiments tels que de la jalousie ou de la peur. C'est la cristallisation des pensées dures envers soi ou les autres qui sont à l'origine de bien des calculs biliaires.

Posts récents

Voir tout