top of page

Les déchets colloïdaux et cristalloïdaux

La naturopathie préconise de stimuler nos émonctoires pour un "nettoyage en profondeur". De par sa définition, un émonctoire est un organe destiné à l'élimination des déchets. Ils sont donc de véritables portes de sortie du corps physique qu'il ne faut surtout pas négliger. En naturopathie, on parle de deux sortes de déchets : les colles et les cristaux.


Les déchets de colles (colloïdaux) sont responsables des rhumes, des bronchites, de l'acné, des pertes blanches, etc. Enfin bref, tout ce qui est "collant". En ce qui concerne les déchets de cristaux (cristalloïdaux), ils sont responsables de l'eczéma sec, psoriasis, arthrite, etc...


Je vous explique :


Les déchets colloïdaux

Les déchets colloïdaux font partie de ce que l’on appelle en naturopathie les surcharges ou encrassements.

Ce sont des accumulations de toxines qui encrassent et surchargent les cellules, les tissus mais aussi la lymphe, le sang et les émonctoires.


Résidus de la digestion incomplète par notre foie des excès de farines et sucres raffinées, produits laitiers, féculents et graisses saturées, ils prennent la forme de mucus, de déchets solides, visqueux et collants.

Ils se manifestent par des dermatoses suintantes (acné, eczéma), des diarrhées, pertes blanches, glaires, pus, sphères ORL et pulmonaire inflammées.

Les sources de déchets colloïdaux sont l’excès de :

  • Graisses saturées : viande, charcuterie, laitages (crème, beurre, fromage, lait)

  • Huiles ordinaires / raffinées

  • Huiles de bonne qualité mais trop cuites

  • Sucres industriels raffinés

  • Céréales et farines raffinées (biscuits, pâtes et pain blancs, …)

Les sources non alimentaires de déchets colloïdaux sont :

  • Tout apport calorique excédentaire par rapport à l’effort physique fourni

  • La sédentarité

  • L’insuffisance hépatique

Les déchets cristalloïdaux

Ils ont le même impact que les Colloïdaux : ils encrassent et surchargent les cellules, les tissus, la lymphe, le sang et les émonctoires.


Les déchets cristalloïdaux apparaissent quand le corps est en état d’acidose, quand l’équilibre acido-basique est rompu en faveur d’une hygiène de vie acidifiante.

Ils se manifestent par tous types de calculs, tous types d’inflammations, des articulations qui crissent, de la sueur qui laisse des cristaux à la surface de la peau…

Les sources de déchets cristalloïdaux sont l’excès de :

  • Tabac, alcools, drogues, médicaments, pesticides, additifs alimentaires, édulcorants

  • Viandes, charcuterie, abats

  • Produits laitiers d’origine animale

  • Coquillages, sardines, anchois, maquereaux

  • Soja, légumineuses

  • Céréales raffinées, sucres raffinés, farines raffinées

  • Fruits acides : agrumes, baies, kiwis, tomates cuites et séchées, ananas, physalis

  • Légumes acides : épinards cuits, blettes, asperges, oseille…

  • Condiments, vinaigres, piments

  • Thé, café, chocolat

Les sources non alimentaires de déchets cristalloïdaux sont :

  • Le stress, le surmenage physique et psychologique

  • Le manque de mastication

  • Le manque de sommeil

  • L’insuffisance hépatique et rénale

  • La constipation, fermentation intestinale et putrescence

  • Le manque d’eau de boisson

  • Le manque d’oxygénation

Vous vous retrouvez dans un de ces tableaux? Il est temps de me consulter afin de faire un bilan complet et vous permettre un retour au mieux-être.


"Prenez soin de vous, vous avez toutes cartes en main"


1 610 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page