Les tempéraments, constitutions naturopathiques

Mis à jour : févr. 20


Quand je vois une nouvelle personne, que ce soit en consultation ou simplement dans la vie de tous les jours, son allure, son regard, sa poignée de main, sa voix sont mes premières constatations. Un naturopathe cherche à capter le fonctionnement de son consultant, ou sa constitution naturopathique. De là découleront ses tendances métaboliques, ses faiblesses et ses forces, ses goûts… il pourra ainsi l’accompagner dans son individualité.


Qu'est ce que la constitution naturopathique ?


La constitution naturopathique est notre cadeau de naissance, c’est notre filiation exprimée génétiquement, notre capital inné, notre vitalité première. C’est elle qui fait notre silhouette, nos traits de caractère, nos façons de réagir… et déjà annonce les fragilités et les forces des différents organes.

Ainsi, c’est notre tempérament qui influence notre comportement tant psychologique que physiologique tout au long de notre vie.


  • « Costaud », bien planté (ossature large), sourire et regard franc, parole facile et voix forte, col ouvert malgré le froid et joues vite rougies. Vous aimez le grand air, le sport, les plaisirs de la vie… Vous êtes sanguino-pléthorique

  • Longiligne, fin ou mince, visage allongé , teint pâle, (souvent cheveux et/ou yeux clairs), sourire fin et regard inquiet, grande émotivité. Discrétion mais nervosité dans les gestes et la parole… Étincelle dans les yeux, de ruse, d’intelligence ou de colère… Vous êtes neuro-arthritique

Mes conseils en tant que naturopathe, suivant votre tempérament naturopathique.


Neuro-arthritique

C’est votre système nerveux qui vous tient ! Vous avez tendance à vous surmener sur le plan mental, ce qui met votre organisme en acidose. Du coup vous avez tendance à la déminéralisation et fragilité ostéo-articulaire. Vous devrez préserver votre fonction digestive qui en souffre aussi. Veillez également à l’équilibre de votre système hormonal.

Pour vous les conseils sont faciles, car vous êtes plutôt discipliné. Vous vous surveillez en permanence, et cherchez comment augmenter votre vitalité. Vous voudrez tout de suite mettre en place mes conseils… Du coup je dois veiller à ne pas trop vous en donner à la fois. Est-il nécessaire de vous parler de bio ? Vous êtes déjà sur le chemin !


Votre alimentation

Vous faites naturellement des repas légers sous peine d’inconfort intestinal. Je vous encouragerai à continuer, mais en veillant à consommer des aliments riches en nutriments : des légumes colorés et de saison, crus ou en jus (l’extracteur est un ustensile qui vous va bien ). Consommez les aussi cuits, vous les aimez à la vapeur arrosés d’un filet d’huile de bonne qualité. Accompagnez-les d’herbes fraîches et de graines germées, de graines de sésame ou de courge grillées, de levure de bière pour les vitamines B.

Ne négligez pas les protéines ! Vous en avez particulièrement besoin chaque jour. Bien-sûr vous pouvez en choisir des végétales si votre éthique et votre sensibilité vous portent vers le végétarisme (ou le véganisme). Sinon pensez œufs, poissons de bonne origine, poulet… Les viandes rouges seront très limitées.

Les légumineuses et les céréales complètes vous plaisent bien. Faites-les tremper au moins 8h avant cuisson, pour une bonne assimilation, n'oubliez pas que votre fonction digestive est à chouchouter.

Pensez aux algues de mer, excellentes en nutriments. La spiruline est une excellente cyanobactérie, qui peut trôner en paillettes sur votre table.

Pensez que les produits laitiers sont surtout adaptés aux bébés de mammifères. Il vaut mieux leur préférer les boissons végétales aux amandes, au riz, au soja, etc… Votre intestin vous remerciera !

Le sucre est votre ennemi, il acidifie votre organisme… Les confiseries, pâtisseries, biscuits, doivent être limités, voire supprimés. Profitez plutôt des oléagineux : amandes, etc… Ils sont riches en minéraux alcalinisants (Magnésium en particulier), tout comme les fruits secs.

Les agrumes et les citrons en particulier vous sont déconseillés. Contrairement à vos amis sanguino-pléthoriques qui les transforment en aliment alcalin (le contraire d’acide), dans votre organisme, ils resteront acides. Et cette acidité s’ajoutera à votre acidité naturelle, participant à votre déminéralisation, à vos douleurs articulaires et à votre nervosité. Les fruits que je vous conseille seront plutôt les pommes, les bananes, les poires, les mangues, raisins, pastèques, melons. Mangez-les de préférence en dehors des repas (11h ou 17h), ou en compote (sans sucre ajouté), en fin de repas… A moins que vous ne préfériez un carré de chocolat bien noir.


Sanguino-pléthotique

Votre prédominance est celle du système cardio- vasculaire, vos faiblesses sont dans votre cœur, vos artères… Votre foie est parfois, voir souvent, mis à mal, et il peine à assurer la filtration de vos excès. Vos métabolismes se fatiguent (diabète, mauvais cholestérol…), et vous prenez du poids avec l’âge… Mais ce n'est pas une fatalité !


Votre alimentation

Vous devrez consommer plus de poissons, fruits de mer et vous détourner du steak-frites et du foie gras… Je vous assure que vous trouverez du plaisir dans les buddha bowl, tajines divers, etc...Pour cela il vous faut des couleurs, des épices, et un brin de fantaisie. Il ne faudra pas pour autant vous priver définitivement d'un morceau de fromage, même si je recommande de stopper les laitages en règle générale, je vous l'explique dans cet article. Ni d’un verre de vin rouge occasionnel.

Il faudra par contre être très attentif à la qualité de votre panier. Choisir du bio, tester d'autres manières de concevoir l’apéritif (adieu chips et saucisson, bonjour dips de légumes et tartinades maison), choisir un bon pain d’épeautre au levain plutôt qu’une baguette… Et surtout diminuer les quantités, et bien mâcher.

Je vous expliquerai pourquoi il n’est pas conseillé de manger tant de protéines. Et vous encouragerai à en choisir une seule par repas, accompagnée de légumes frais que vous prendrez soin de varier, n'hésitez pas à lire l'article sur les associations alimentaires.

Diminuez alcool et le café pour permettre à votre foie de se remettre de vos excès passés. Enfin, si vous avez un petit creux, lâchez donc cette viennoiserie, et croquez à pleine dents dans un délicieux fruit bio, de saison.


Pour conclure


Je suis persuadée, que cela vous aidera à adapter au mieux votre alimentation.

Mais il y a des nuances, des "cotés" à définir, à affiner ?

Hippocrate, le père de la médecine, a reconnu 4 tempéraments : Lymphatique, sanguin, bilieux ou nerveux.

Et cela fait l'objet d'un autre article...


"Prenez soin de vous, vous avez toutes les cartes en main "


#temperamentnaturopathique #forceetfaiblesse #alimentation #naturopathie

117 vues

0650661606

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône
certifie1.png

©2020 par Mège Valérie

Siret : 418 945 929 00051

Mentions légales

Politique de confidentialité