C'est l'été ! Mes 5 conseils pour le passer au top

Que vous soyez déjà en vacances, ou dans l'attente comme moi, on peut enfin dire que l'été, le soleil et le farniente sont là.


Voici mes conseils pour vivre l’été pleinement sans les inconvénients.


1 - Ce merveilleux soleil et ses bienfaits


En cette saison, vous exposer 20 à 30 minutes par jour au soleil, visage et avant bras découverts, vous permet de synthétiser la vitamine D. Celle-ci nous aide entre autres à mieux assimiler le calcium, elle est donc essentielle pour les os, et l'immunité....

On courre lire ensuite mon article précédent vous expliquant ce qu'est la vitamine D!

Le soleil influence aussi notre humeur. Il y a en effet une corrélation entre le manque de vitamine D et la dépression.


Pour synthétiser la vitamine D, il faut s’exposer sans crème solaire, afin que les rayons UV pénètrent dans la peau. Je sais que vous entendez absolument partout que vous devez vous tartiner du matin au soir et du soir au matin mais que nenni! Exposez vous le matin avant 11h ou le soir, quand les rayons sont moins puissants. Environ 15-20 minutes suffisent dans le sud de la France, plutôt 20-30 minutes plus au nord, ou dans une ville très polluée.


S’exposer au soleil demande cependant de respecter des règles : adaptez le temps que vous y passez à votre type de peau. Pour les peaux les plus blanches et fragiles restez uniquement à l’ombre, vous bénéficierez tout de même d’une partie des rayons du soleil mais sans prendre de risques ou endommager votre peau.

  • Allez y progressivement, en commençant par 5-10 minutes par jour au début. Vous pouvez augmenter petit à petit une fois plus bronzé.

  • Préférez bouger en même temps. Il est mieux de marcher, faire du vélo ou autre, plutôt que de rester allongé façon steak sur le grill.

  • Protégez bien les zones fragiles (tête, nuque) et évitez autant que possible de vous exposer entre 11h et 17h

Petite parenthèse sur les crèmes solaires

"En 1936, la première crème solaire est commercialisée en France. Après des décennies passées à nous badigeonner le corps, l'impact sur l'environnement des crèmes solaires, pour la plupart composées d'ingrédients chimiques (parabènes, oxybenzone, silicones…), est pointé du doigt. D'après le dernier numéro d'UFC Que Choisir consacré au sujet, les baigneurs déversent chaque année 25.000 tonnes de crème solaire dans les océans (soit 0,8 litre par seconde). Avec des conséquences désastreuses pour les récifs coralliens, la faune et la flore marines. La prise de conscience tarde, mais des avancées sont à souligner. Hawaï a par exemple été jusqu'à interdire en 2018 les crèmes solaires contenant deux filtres chimiques (oxybenzone et octinoxate) pour préserver ses coraux."

Extrait de l'article très intéressant ( que je vous invite à lire au complet) -Start.lesechos.fr-


Mais cela concerne aussi notre santé! Les crèmes solaires conventionnelles augmentent le risque de cancer de la peau, ce qui est ironique pour des produits censés vous en protéger.

2 – Se protéger naturellement

On vient de le voir, le soleil est bon pour vous. Cependant, en excès, il est extrêmement néfaste et augmente le risque de cancer de la peau.

  • Portez de bonnes lunettes de soleil et un chapeau qui protège la nuque. Choisissez une crème solaire : bio, avec filtres minéraux, sans nano particules.

  • Choisissez pour les petits une crème à indice élevé (50) et n’oubliez pas de renouveler les applications régulièrement, et après chaque baignade (même si elles sont "waterproof").

  • Pour vos soins quotidiens en été, sachez que les huiles d‘avocat, d‘olive et de coco (donc aussi le monoï, à choisir bio évidemment), le beurre de karité, le jojoba… offrent un indice de protection léger tout en restant stables au soleil. Attention, elles ne suffisent cependant pas pour une exposition importante. Vous pouvez ajouter à ces huiles du calendula, protecteur, et de l’huile essentielle de lavande vraie, qui rajoute un léger SPF et possède une action anti inflammatoire.


Astuce si, de mésaventure, vous aviez un coup de soleil


1 ou 2 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie dans du gel d’aloe vera, à étaler généreusement. Nourrissez ensuite votre peau avec une huile végétale (coco, monoï, par exemple). Le macérât huileux de millepertuis fonctionne aussi, mais utilisez le soir car il est photosensibilisant.

3 – Fruits et eau fraîche

>> Boire

Prendre soin de soi en été, c’est aussi bien s’hydrater. Buvez environ 1,5L par jour.

  • Si jamais vous n’aimez pas le goût de l’eau, vous pouvez y ajouter au choix : un peu de jus de citron ou d’orange, des feuilles de menthe, des rondelles de concombre, des fruits rouges…

L'eau de sassy est une excellente idée : Dans 2L d'eau, faites infuser 1/2 concombre en rondelles, 1/2 citron tranché, 1cm de gingembre frais râpé et quelques feuilles de menthe. Faites infuser toute la nuit

  • Augmentez votre consommation d’eau en cas d’activité physique importante ou de forte chaleur.

  • Vous pouvez aussi consommer des infusions. Limitez de même le café et le thé en excès, l’alcool et toutes les boissons sucrées, jus de fruits compris.

  • Il vaut mieux boire avant les repas que pendant, pour ne pas ralentir la digestion en diluant le bol alimentaire.

>> S'alimenter

En été, nombreux sont les fruits et légumes frais, bien mûrs et crus. Choisissez les de qualité bio autant que possible, et locaux.

Ce conseil est à adapter selon vos capacités digestives. Les frileux qui supportent mal le cru en hiver le toléreront mieux en été. En revanche, les personnes aux intestins très sensibles devront adapter leur alimentation selon leurs troubles. Les fibres des fruits et légumes crus peuvent être trop agressives pour certains.

N’hésitez pas à me contacter pour une consultation en naturopathie si vous avez besoin de conseils alimentaires adaptés à votre situation.

Crus ou cuits en cuisson douce, les fruits et légumes variés vous apporteront vitamines, antioxydants et fibres indispensables à la santé. Certains antioxydants présents par exemple dans la tomate ou la carotte vous aideront entre autres à préparer votre peau au soleil. Tous ralentissent aussi les effets du vieillissement sur votre corps, votre peau, vos cheveux…


En dehors des fruits et légumes, de nombreux aliments sont riches en nutriments et vous aideront à faire le plein d’énergie. C’est le cas des oléagineux (amandes, noix, noisettes…), des graines germées, des algues (testez les en tartare, c’est délicieux !), du pollen frais… Côté protéines, consommez de la viande raisonnablement et pensez aux œufs, aux petits poissons gras riches en oméga 3 (sardines, maquereau…), aux fruits de mer et aussi aux légumineuses telles que lentilles et pois chiches.

4 – Profiter de la nature, des extérieurs !

L’été c’est l’occasion de prendre l’air. Profiter des nombreux bienfaits de la nature. Celle-ci nous offre de nombreux moyens de nous oxygéner, nous revitaliser et nous détendre.

  • Tout d’abord, je vous conseille de pratiquer régulièrement une activité physique à l’extérieur : yoga en plein air, marche ou vélo dans un parc ou dans la nature, etc Cela vous permet de bien respirer et vous oxygéner, afin de retrouver toute votre vitalité et combattre le stress.

  • La baignade en mer et rivière vous permet de “recharger les batteries”. Le froid stimule les surrénales dans un premier temps, vous aidant à développer résistance et vitalité. L’eau froide aide aussi à combattre les jambes lourdes et autres troubles circulatoires. Dans un second temps, après avoir stimulé, l’eau froide possède une action apaisante. En effet, le froid diminue la température du corps ce qui a pour effet de ralentir l’ensemble de l’organisme et vous détendre.

5 – améliorer votre circulation sanguine et lymphatique

L’été, pour certains et surtout certaines d’entre nous, cela veut parfois dire jambes lourdes… Pour limiter ce problème et éviter qu’il ne s’aggrave, voici quelques mesures à mettre en place :

  • Marchez au minimum 30 minutes par jour, et évitez au contraire de rester debout statique. Portez des chaussures adaptées, avec un léger talon.

  • Faites des bains de pieds dans de l'eau froide, en fin de journée.

  • Pratiquez le brossage à sec.

Un de mes articles à lire ici pour tout savoir sur le brossage à sec : https://www.mege-valerie-hygieniste-naturopathe.fr/post/et-si-on-se-brossait-plutot-que-se-savonner
  • Vous pouvez aussi vous masser les jambes, en douceur. Le geste doit monter des pieds aux cuisses, sans trop de pression. Choisissez comme base une huile végétale de calophylle, aux propriétés circulatoires, Pour un flacon de 30 mL d’huile, ajoutez 10 gouttes d’huile essentielle de cyprès vert, 10 gouttes d’huile essentielle d’hélichryse italienne, 5 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée. Vous pouvez remplacer le cyprès ou l’hélichryse par du lentisque pistachier. Cette synergie ne peut être utilisée chez les enfants et les femmes enceintes.

  • Côté phytothérapie, vous pouvez acheter un mélange de plantes pour infusion spécial jambes lourdes en herboristerie. Prenez bien des mélanges de plantes entières et pas des infusions en sachets individuels, qui seront bien moins efficaces. Parmi les plantes utiles pour les veines et la circulation lymphatique, vous retrouverez la vigne rouge, le petit houx, l’ortie, le cyprès, l’hamamélis, le marronnier d’inde, le mélilot…

Voilà vous êtes fin prêt(e) ! A vous la joie estivale en limitant les désagréments !


"Prenez soin de vous, vous avez toutes les cartes en main"


#été #alimentationestivale #soleil #vacances


Posts récents

Voir tout