L'alimentation équilibrée des enfants

Il nous parait évident et logique que l’ alimentation de nos enfants doit être saine et équilibrée. Mais au quotidien, comment cela doit se dérouler?

Le bon sens est et reste de mise, nul besoin de vous "casser la tête" ! Le corps, cette belle machine aime la simplicité, alors faisons le point.



La 1ère recommandation (mais valable pour tout le monde!) sera de bannir l'alimentation industrielle


Adieu céréales du matin pleines de sucre, biscuits en paquet pour le goûter, ou la brioche tranchée, la liste est longue. Retenez que tout ce qui comporte additifs, sucres ajoutés, graisses trans >>> OUT !

Alors certes vous me direz que faire tous les jours des gateaux, et autres, vous prend du temps et que cela n'est pas toujours possible. Mais il n'y a aucune obligation à ces "petites douceurs"! Du pain complet, de la purée de fruits, des flocons d'avoine, des fruits, etc, seront bien meilleurs pour leur santé, vous ferons économiser de l'argent et ne vous prendront pas plus de temps.

Restez simple

La 2nd recommandation (mais valable pour tout le monde encore une fois!) sera de bannir le sucre


Oui je sais....pas simple....tentation et ajout de toutes parts....MAIS qui commande?! 😎

Je vous invite à lire un de mes articles sur le sucre ici ou visionner ma vidéo YouTube, vous verrez, les dégâts du sucre sont édifiants.


Une grande consommation de sucre entraine une brutale hausse de la glycémie qui va stimuler le pancréas. Celui-ci va alors fournir une grande quantité d’insuline qui va entrainer une chute brutale du taux de sucre dans le sang… Face à cette hypoglycémie, l’enfant peut être anxieux, en colère, fatigué …en manque tout simplement !


Le sucre appelle le sucre

Le sucre à haute dose est une véritable drogue qui a un impact néfaste sur la santé de votre enfant mais également sur son système nerveux en créant des troubles de la concentration voir une hyperactivité…


Pour sa santé physique et psychique, vous avez donc tout a intérêt à faire la chasse aux sucres dans habitudes d’ alimentation : Mais méfiez vous, il ne suffit pas de bannir les gâteaux, bonbons, céréales, crèmes glacées… pour limiter sa consommation de sucre…En effet, le sucre se cache partout, même dans les produits salés !


Vous en trouverez presque systématiquement dans les plats préparés, dans les conserves de légumes, dans la charcuterie, dans les sauces, le pain de mie… Nous passons notre temps à ingurgiter du sucre sans même le savoir. En épluchant les étiquettes nutritionnelles, vous verrez que le sucre est omniprésent. il se cache également sous le nom de fructose, dextrose, saccharose, lactose (tous les noms en « ose ») mais également dans les sirops de mais, de canne, de malt, de riz…


Si vous faites un gâteau, à vous de contrôler la quantité de sucre et préférez le sucre complet, le sucre de fleur de coco ou Rapadura.


La 3ème recommandation (Encore valable pour tout le monde ? Oui...) est d'automatiser, tous les jours, les fruits et légumes


Les fruits et légumes sont les champions en vitamines, minéraux et en fibres. Il est donc impératif qu'ils soient consommés systématiquement à chaque repas. Mais le fruit doit être mis à distance des protéines (une question de temps de digestion, et de lieu de dégradation), il est donc très intéressant de proposer un fruit à votre enfant au petit déjeuner et au goûter.


> Attention, un jus de fruit n’équivaut pas à un fruit! Les jus de fruits sont très riches en sucres sans les fibres du fruit (les industriels ajoutent même des vitamines, car les fruits mis en bouteille n'en contiennent plus, un comble non?), il ne faut donc pas les considérer comme des boissons santé mais seulement des boissons plaisirs à réserver pour certaines rares occasions.


Intégrez systématiquement des légumes aux plats du déjeuner et diner. Dans l’idéal, votre enfant devrait commencer tous ses repas par un bol de crudités (la cuisson des légumes détruit une partie de ses nutriments et les crudités sont riches en enzymes digestives). Si votre enfant est trop petit pour manger des légumes crus, s’il ne les aime pas ou ne les digère pas, faites lui consommer des légumes cuits à la vapeur de préférence (afin de conserver un maximum de vitamines et minéraux) et réduit en purée si nécessaire. En dessert, rien de tel qu’une bonne compote de fruits (100% fruits, sans sucre ajouté), ou une pomme au four, poire pochée, etc.

La règle de distance des fruits avec les protéines, ne s'applique que s'ils sont crus.


La 4ème recommandation (Bon vous avez compris le principe non? Oui tout le monde...) est de limiter sa consommation de viande


Je vois d'ici vos yeux écarquillés..."Mais, heu, les protéines sont indispensables à la croissance non?! On m'aurait menti?!"


Les protéines sont indispensables au développement de l’enfant c'est tout à fait vrai, mais ne vous focalisez pas seulement sur les protéines animales, très acidifiantes !

Les protéines végétales devraient être consommées au même titre que la viande, surtout au repas du soir pour faciliter la digestion et le sommeil des enfants.


Votre chère tête blonde ne devrait pas consommer plus de deux fois par semaine de la viande rouge. Au déjeuner privilégiez la viande blanche bio et surtout les petits poissons riches en EPA DHA tels que le maquereau, la sardine, le hareng… La consommation de gros poissons comme le thon ou le saumon est à limiter car ils sont trop souvent pollués en métaux lourds.


Le soir donc, privilégiez les protéines végétales telles que les oléagineux, les légumineuses (haricots secs, pois cassés, pois chiches, lentilles..) les céréales (riz complet, orge, blé complet…), le soja (mais sa consommation est déconseillée pour les enfants). On retrouve dans ces végétaux les acides aminés essentiels dont les enfants ont besoin ainsi que du fer.

Malheureusement il manque la vitamine B12 dans les protéines végétales et c’est la raison pour laquelle il compliqué pour un enfant de se passer totalement de protéines animales. L’idée est donc de ne pas les bannir mais d'en limiter la consommation, il est à déplorer que la viande est souvent riche en antibiotiques, hormones de croissances…

Alterner donc avec des protéines végétales plus saines, digestes et écologiques!


La 5ème recommandation (oui oui pour tout le monde...) est de consommer du gras! Oui mais du bon!


Le gras n’est pas mauvais pour la santé ! Nous l'avons trop longtemps entendu et c'est faux.

La consommation de bons acides gras est même bénéfique pour votre santé et celle de vos enfants. Il s’agit des acides gras insaturés et tout particulièrement des Oméga 3 que l’on retrouve dans les huiles de colza, de lin, de cameline, de chanvre... et dans les poissons, algues et fruits de mer. Mais aussi amandes, noisettes...(non salées, non grillées)


Afin de s’assurer que votre enfant consomme des oméga 3, excellents pour son cerveau, ayez le réflexe de rajouter un filet d’huile de colza bio par exemple sur ses crudités. Les seuls gras qu’il faut continuer à fuir sont les acides gras trans présents surtout dans les viennoiseries et les produits/ biscuits industriels… CQFD! Encore une bonne raison pour cuisiner vous même les repas de vos enfants en insistant sur les bonnes huiles et en limitant le sucre (qui est le véritable méchant loup).


Nul besoin de vous flageller, ne tombez pas dans le contrôle absolu de tout. S'il ne fallait retenir qu'une chose : “Tout est poison, et rien n’est sans poison; ce qui fait le poison c’est la dose.” Paracelse

Au quotidien, exemple de menus


Petit déjeuner :

  • Un bol de "lait végétal" (pourquoi pas du lait de vache? Je vous invite à lire cet autre article 🙄)

  • 1 tartine de pain complet + beurre ou purée oléagineux (noisette- amande, etc..)

  • 1 fruit

OU

  • Un bol de flocon d'avoine

  • "Lait végétal" (tiens d'ailleurs, et si vous les faisiez vous même? Par ici)

  • Pépites de chocolat noir

  • Amandes, noisettes

Déjeuner :

  • Entrée : Crudités + 1cc d’huile de colza ou noisette, etc

  • Plat : 1 oeuf bio ou poulet bio ou petit poisson + légumes de saison cuits vapeurs avec filet d’huile d’olive + 1 portion de céréales semi-complètes bio ou de pommes de Terre

  • Dessert : yaourt lait de chèvre/brebis nature (avec miel, ou sucre de fleur de coco, ou Rapadura)

Goûter :

  • 1 fruit

  • Une poignée d’amandes, noisettes, cajous, etc...

Diner :

  • Plat : Une assiette de crudités (avec huile de colza) + céréales/légumineuses (riz basmati, pâte semi-complète, quinoa, boulbourg, sarrasin…) + ratatouille (ou légumes cuits).

  • En dessert : une compote sans sucre

Et la boisson me demanderez vous? De l'eau! Bien évidemment 😊


Besoin d'aide pour mettre en place les choses, ou expliquer objectivement cela à vos chères têtes blondes? N'hésitez pas à prendre rendez vous pour une consultation individualisée !


"Prenez soin de vous, vous avez toutes les cartes en main"


#alimentationenfant #naturopathieenfant #hygienedevie #mangersain #biengrandir

121 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout