L'endométriose et la naturopathie

Dernière mise à jour : 4 oct. 2020

Prise en charge naturelle pour cette maladie gynécologique qui affecte des millions de femmes et de filles à travers le monde.

L’endométriose se produit lorsque l’endomètre, le tissu qui compose la surface intérieure de l’utérus, se développe à l’extérieur de la cavité utérine. Il peut pousser sur les ovaires, l’intestin et les tissus qui tapissent le bassin. Le tissu de l’endomètre déplacé suit le cycle menstruel (pousse, épaissit et tombe en panne) en raison de changements hormonaux dans le corps. Comme il n’a aucun moyen de sortir de votre corps, il se retrouve piégé et provoque une irritation et la formation de cicatrices et d’adhérences. Cela provoque une douleur intense pendant les périodes de règle, d'ovulation, de rapport sexuel, ( et parfois, pour certaine, de façon permanente !) et peut provoquer des problèmes de fertilité. L'endométriose fait partie de ces maladies d'origine incertaine, mal comprise, mais des facteurs comme la génétique, un système immunitaire faible et des toxines environnementales comme les dioxines qui affectent le corps, le système immunitaire et le système reproducteur, sont sur le banc des accusés.


Elle est traitée par la médecine allopathique par la privation de cycle par hormonothérapie ou par ablation de l'utérus (hystérectomie).


Quand les douleurs et/ou les saignement se font trop intenses, la solution est donc de stopper le cycle menstruel soit par une pilule progestative, normalement indiquée dans les inconforts de la pré-ménopause, soit par la chirurgie.